L'Observatoire de la Justice Pénale est un think tank citoyen ayant pour ambition de promouvoir le débat sur les questions pénales.

© 2020 Observatoire de la Justice Pénale - Mentions légales - Espace membres

Le 21 mars 2018, en Sorbonne, l'Observatoire de la justice pénale, associé pour l'occasion à l'Association des droits de l'homme de la Sorbonne, a eu l'honneur et le plaisir de recevoir Christian Saint-Palais, Antoine Vey et Xavier Nogueras, avocats au barreau de Paris et anciens secrétaires de la Conférence, à l'occasion d'une conférence exceptionnelle sur la réalité des droits de la défense à l'heure où l'oeuvre de justice semble parfois dérisoire quand les condamnations s'établissent sur les réseaux sociaux. Où le temps judiciaire parait souvent succomber au rythme des chaines d'info en continu.

« La bataille judiciaire est sortie des prétoires, elle se joue désormais dans l'arène médiatique : il s'agit souvent de gagner l'opinion à sa cause, plus que de convaincre le juge », écrivent avec justesse Valérie de Senneville et Isabelle Horlans dans Les Grands fauves du barreau (Calmann-Lévy, 2016).

La surmédiatisation de certains procès doit-elle nous interpeller quant au risque d'une justice rendue par la foule, d'un retour à l'Etat de morale ? Est-elle au contraire une arme supplémentaire pour la défense lorsqu'elle s'exerce dans un contexte polémique ? Le droit pénal est-il compatible avec l'ère numérique ; la défense peut-elle parfois exiger de l'avocat qu'il monte au créneau sur Twitter ou sur les plateaux de télévision ?

 

Autant de questions que nous avons soumises à nos contradicteurs qui s'en sont emparé pour dresser le portrait de l'avocat communicant.